Rechercher
  • L'équipe Green and You

Au Costa Rica, une ville donne la citoyenneté à la faune et la flore

Primordiale au développement naturel de tous les écosystèmes, la biodiversité est une composante essentielle de notre planète. Certains l’ont d’ailleurs bien compris puisqu’au Costa Rica, une ville a octroyé la citoyenneté aux abeilles et aux plantes.



Curridabat, une ville costaricaine, vient d’offrir la citoyenneté aux insectes pollinisateurs ainsi qu’aux plantes de tout son territoire. L’objectif de la ville est simple : remodeler entièrement son plan d’urbanisation autour de grands espaces verts. Ainsi, abeilles, papillons, chauves-souris, colibris, plantes et arbres peuvent bénéficier du statut de citoyens dans cette ville aux 34 000 habitants.


Surnommée la Ciudad Dulce (douce ville), la ville de Curridabat ambitionne ainsi de ne pas favoriser l’urbanisation au profit d’une destruction de sa biodiversité. "Le projet de convertir chaque rue en bio-corridor et chaque quartier en écosystème exigeait une relation avec la faune et la flore. Ces corridors améliorent la qualité de l’air, la qualité de l’eau et donnent aux gens des espaces pour se détendre, s’amuser et améliorer leur santé" explique Edgar Mora, maire de Curridabat dans les colonnes du Guardian.


Au Costa Rica, 98 % de l’énergie est d’ailleurs renouvelable. À court terme, le pays espère même devenir la première nation à atteindre la neutralité carbone. S’il ne compte que six millions d’habitants, le Costa-Rica est néanmoins l’un des pays les plus riches en termes de biodiversité. Selon un rapport de CCI France Costa Rica, le pays abrite pas moins de 5 % de la biodiversité mondiale, alors que près de 25 % de son territoire est classé en zone protégée.



Crédits : L'Info Durable

11 vues

©2020 par Green and you.