Rechercher
  • L'équipe Green and you

Broyage des poussins: L'Allemagne et la France s'entendent pour un arrêt en 2021.

Mis à jour : févr. 8

Chaque année en France et en Allemagne, ce sont 72 millions de poussins qui sont broyés à la naissance.



Les ministres de l'Agriculture français, Didier Guillaume, et allemande, Julia Klöckner, ont affiché lundi à Berlin leur volonté de mettre fin «d'ici fin 2021» au broyage des poussins mâles, une pratique d'élevage dénoncée par les défenseurs des animaux mais jugée pour l'instant incontournable par les filières avicoles.


«La fin du broyage des poussins a sonné. La France et l'Allemagne doivent être le moteur européen pour avancer sur cette question»

Une «partenariat bilatéral» a été signé par les deux pays afin de mettre en place un «cadre de travail» réunissant acteurs des filières, entreprises, organismes de recherches et associations pour «partager les connaissances scientifiques» et la «mise en oeuvre de méthodes alternatives». Dans de nombreux élevages de poules pondeuses, les poussins éclosent dans des couvoirs, dont les propriétaires vendent ensuite les futures poules pondeuses aux éleveurs. Les poussins mâles sont immédiatement tués, la filière jugeant qu'ils n'est pas rentable de les nourrir.


«Nous saluons cette initiative et le fait que les ONG y soient associées, mais nous attendons des engagements réglementaires clairs», indique Agathe Gignoux, responsable des affaires publiques de l'association de protection des animaux CIWF, qui participait à la rencontre.


L'organisation des producteurs avicoles allemand (ZRF) estime, au contraire, qu'une loi «serait l'apparence d'une solution» car elle mènerait à «une augmentation des importations», et «donc de poussins tués».


Aucun texte législatif n'est pour l'instant prévu pour entériner l'objectif de 2021. «Lorsqu'on travaille ensemble, on va parfois plus vite qu'avec une loi», s'est défendue sur ce sujet Julia Klöckner. Chaque année, en France, près de 50 millions de poussins sont broyés à la naissance et entre 32 et 40 millions en Allemagne.


Crédits: Le Figaro / AFP

120 vues

©2020 par Green and you.